Le Réseau de Fatima: La Soeur Lucie Parle du Rosaire

La Soeur Lucie De Fatima Parle Du Rosaire


En 1970, après une campagne en Portugal conduisée par certains théologiens progressifs contre le Rosaire, la Soeur Lucie écrivait à un ami, Mère Maria Jose Martins, les lignes suivantes:

"Quant à ce que vous me dites en concernant la récitation du Rosaire, c'est bien dommage! Parce que les prières du Rosaire (15 décennies) et "Les Perles" (5 décennies) sont, après la Liturgie Sacrée de L'Eucharistie, celles que nous unient le plus à Dieu par la richesse des prières qu'elles constituent, tout venant du Ciel, dicté par le Père, le Fils et l'Esprit Sacré. Le Gloria que nous récitons avec tous les mystères était dicté par le Père aux Anges quand Il les envoyait chanter près de Son Mot Qui venait d'être né, et c'est un hymne à la Trinité Plus Sacrée. Le 'Notre Père' était dicté à nous par le Fils, et c'est une prière adressée au Père. 'L'Ave Maria' en entier est imprégné avec une signification qui fait allusion à la Trinité et à l'Eucharistie: les premiers mots étaient dictés par le Père à l'ange quand Il l'envoyait annoncer le mystère de l'Incarnation du Mot: "Je te salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur soit avec Toi.' Tu es pleine de grâce parce qu'en Toi réside la Fontaine de cette même grâce. C'est par Ta union avec la Trinité Plus Sacrée que Tu es pleine de grâce. Touchée par l'Esprit Sacré, St. Elizabeth disait: 'Tu sois bénie parmi des femmes, et béni soit le fruit de Ta Matrice.' Si Tu sois bénie, c'est parce que Jésus, le fruit de Ta Matrice, est béni. Touchée par l'Esprit Sacré, l'Église a aussi ajouté: 'Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous les pécheurs maintenant et à l'heure de notre mort:'"